Entretiens

Le monde après le coronavirus ?

Une crise sanitaire planétaire provoquée par un petit machin microscopique appelé coronavirus a profondément ébranlé, et cela en peu de temps, les structures internationales, et bouleversé le monde. En déclenchant une pandémie mortelle, quelque chose d'invisible a mis au grand jour la faiblesse de l’Ordre international, exposant la fragilité du monde interconnecté où aucun pays ne peut se considérer comme une entité distincte.

La lutte contre le nouveau coronavirus constitue le plus grand défi qu'aient connu les pays du monde Allemagne depuis la Deuxième Guerre mondiale, a

Le monde après le coronavirus ?

Une crise sanitaire planétaire provoquée par un petit machin microscopique appelé coronavirus a profondément ébranlé, et cela en peu de temps, les structures internationales, et bouleversé le monde. En déclenchant une pandémie mortelle, quelque chose d'invisible a mis au grand jour la faiblesse de l’Ordre international, exposant la fragilité du monde interconnecté où aucun pays ne peut se considérer comme une entité distincte.

La lutte contre le nouveau coronavirus constitue le plus grand défi qu'aient connu les pays du monde Allemagne depuis la Deuxième Guerre mondiale, a

« Genèse », exposition de Jean-Pierre Brigaudiot Musée d’art Contemporain d’Ispahan, 6 août – 6 septembre 2019

Poète et plasticien, Jean-Pierre Brigaudiot a organisé une exposition intitulée « Genèse », qui s’est tenue du 8 août au 6 septembre 2019 au Musée des arts contemporains d’Ispahan.

Entretien avec Mohsen Hâfeziân, chercheur à l’Université Concordia de Montréal

Mohsen Hâfeziân est l’auteur d’une thèse intitulée Didactologie des Langues et des Cultures soutenue à l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris III) en 2001. Il a suivi des études postdoctorales au département de didactique à l’Université de Montréal de septembre 2004 à septembre 2005 en ce consacrant à l’étude de la représentation linguistique des notions mathématiques en inuktitut ainsi qu’à l’évaluation des mesures d’aide au français au Québec.

Entretien ave Soheila Shahshahâni, anthropologue iranienne

Madame le docteur Soheila Shahshahâni est née en 1948 à Téhéran. Elle est issue d’une famille venant d’Ispahan. Elle termina ses études primaires et secondaires dans une école bilingue où l’enseignement était dispensé à la fois en anglais et en persan. Elle partit ensuite aux Etats-Unis où ses deux frères étudiaient les mathématiques. Après avoir obtenu son baccalauréat en 1966, elle se mit à étudier la philosophie à l’Université de Berkeley en Californie, pour ensuite se spécialiser en anthropologie, discipline qui lui ouvrit de nouveaux horizons.

La géographie, science des frontières, du dialogue et de la cohabitation Entretien avec Bernard Hourcade, géographe spécialiste de l’Iran (I)

A l’occasion de sa dernière conférence sur son nouveau projet de recherche intitulé "Nouvelles identités des banlieues de Téhéran " à l’IFRI, Bernard Hourcade a accordé un entretien à la Revue de Téhéran qui sera publié dans deux numéros successifs.

Afsaneh POURMAZAHERI : Pouvez-vous nous présenter votre nouveau projet de recherche sur les "Nouvelles Identités des Banlieues de Téhéran" et ses premiers résultats ?

Entretien avec Abdollah Kiae, maître calligraphe I

Abdollah Kiaie est calligraphe. Il débute son apprentissage dès l’âge de 5 ans, aux côtés de son grand-père, et le consolide ensuite auprès du maître Amirkhâni. A Téhéran, il a travaillé comme calligraphe et graphiste pour la télévision iranienne et autres institutions. Arrivé en France en 1987, Abdollah Kiaie expose régulièrement ses œuvres lors de manifestations en France et à l’étranger. Son atelier se situe dans le Quartier Latin, à Paris. Il y exerce diverses activités, notamment la réalisation de commandes, l’animation de stages de formation et de conférences.