Nouvelles

Deuxième satellite de l'Université iranienne des Sciences et de la Technologie dévoilé

« Poursuivant ses coopérations, débutées depuis l’année dernière, avec l'Agence nationale spatiale, l’Université des Sciences et de la Technologie, doit construire et livrer son deuxième satellite local d’ici 6 mois », a déclaré le chef de l'Université iranienne des Sciences et de la Technologie, Jabbar Ali Zakeri.

Je reste chez moi pour me protéger et protéger les autres

Les Iraniens ont commencé leur Nouvel An, cette année, dans un contexte particulier où les célébrations ont été assombries par le coronavirus qui, comme dans plus de 190 pays à travers le monde, s’est propagé partout dans le pays et a privé de nombreux iraniens de tout voyage et des retrouvailles familiales pendant les quinze jours du congé de Norouz, qui met traditionnellement le pays entier sur les routes.

Heur de la terre: la tour Milad va s'éteindre pour la planète

La tour Milad sera plongée dans le noir ce samedi, 28 mars, à l'occasion de l'Earth Hour. Une initiative de WWF pour susciter une prise de conscience sur la protection de la nature.

Pour la 10e fois Téhéran participe à l'opération Earth Hour. La tour Milad s'éteindre ce samedi soir à 20h30 précises pour une heure. Un geste symbolique dans la lutte contre le changement climatique et pour la protection de la biodiversité.

Nowrouz 2020 : les Iraniens organisent un « Sizdah Be Dar » tout à fait différent

Soucieux de leur santé et de celle de leurs compatriotes, les Iraniens ont vécu autrement cette année la « journée de la nature » ou « Sizdah Be Dar », une tradition vivante depuis les millénaires et qui est l'occasion de grands pique-niques en pleine nature en famille et entre amis. En restant à la maison pour vaincre le coronavirus les Iraniens ont fait de cette journée un consensus national.

70% des élèves du monde entier ne vont pas à l'école en raison d'une épidémie de coronavirus

Le ministre de l'Éducation, Mohsen Haji Mirzaei, a déclaré: près de 70% des élèves des pays du monde ne fréquentent pas les écoles en raison de l'épidémie de coronavirus.

Haji Mirzaei a déclaré: Les enseignants iraniens transformeront cette menace en opportunité. "Les efforts des enseignants iraniens pour protéger le flux de l'éducation dans le pays sont admirables", a-t-il ajouté.

Le ministère de l'Éducation soutient le peuple iranien dans les moments difficiles

Le ministre de l'Éducation Mohsen Haji Mirzaei a déclaré: le ministère de l'Éducation soutient le peuple iranien dans les moments difficiles.

Haji Mirzaei a également déclaré: l'un des centres éducatifs d'Iran a proposé un plan pour vaincre le coronavirus.

Le ministre de l'Éducation a noté: Le système éducatif iranien est prêt à coopérer avec le système médical du pays pour trouver un moyen de vaincre le coronavirus.

Le système éducatif doit essayer de faire du «Leap in Production» le discours dominant du pays

Le député du ministre de l'Éducation, Alireza Kazemi, a déclaré: Le système éducatif doit essayer de faire du «bond en production» le discours dominant du pays.

Récemment, le chef suprême de la révolution islamique, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei, a nommé la nouvelle année comme un bond en production.

Le réseau social est une occasion précieuse de poursuivre le processus d'apprentissage: selon le ministre de l'Éducation

Mohsen Haji Mirzaei, le ministre de l'Éducation, a déclaré: Le réseau social étudiant est une opportunité précieuse pour la poursuite du processus d'apprentissage au milieu d'une épidémie de coronavirus.

«Student Social Network» offre un environnement d'apprentissage différent aux étudiants », a ajouté Haji Mirzaei. Le ministre de l'Éducation a également déclaré: L'épidémie de coronavirus dans le monde a privé près de 70 pour cent des élèves d'aller à l'école. À cet égard, le cyberespace peut offrir une très bonne occasion de poursuivre le processus d'apprentissage.